– ÉDITION SPÉCIALE CES 2018 – On y était !

À l’occasion du CES, l’un des plus grand salons électronique de l’année, notre reporter (et développeur chez « Biowatch »), Antoine, s’est envolé vers Las Vegas afin de retrouver les plus grandes entreprises et startups du monde. Asseyez-vous confortablement, on vous emmène avec nous !

C’est quoi le CES ?

Le CES, ou Consumer Electronic Show, est le plus grand salon d’électronique de l’année. Toutes les entreprises, petites ou grandes, se retrouvent à Las Vegas pour 4 jours intenses de rendez-vous, de démonstrations et de recherche d’investisseurs ou de clients.

C’est une plate-forme d’exposition mondiale pour les 4000 exposants avec presque 200 000 visiteurs présents durant cette semaine.

On peut retrouver dans la dizaine d’hôtels hébergeant la conférence, les plus grandes entreprises comme Google, Amazon, Sony, HTC, DJI, Samsung, de nombreux constructeurs automobiles dans un mini-salon de l’auto, mais également plus de 800 startups regroupées dans l’Eureka Park.

Après une semaine de couverture médiatique omniprésente sur ces énormes sociétés, je reviens sur 5 startups que j’ai trouvé innovantes ou présentant des produits avec un design qui ravira les puristes.


Orig3n

Parlons biologie ! Orig3n est une startup basée à Boston dans le Massachusetts. Cette société produit tout simplement, des tests génétiques en boîte ! Il suffit de frotter un coton-tige dans votre bouche, de renvoyer l’échantillon et vous pourrez découvrir si vous êtes un superhéros, si votre corps supporte correctement le café ou encore si vous avez une haute tolérance à l’alcool. Un concept génial !

 

Néanmoins, les 20 tests proposés par la société font débat au niveau des autorités américaines qui les accusent de ne pas respecter les lois fédérales pour tester les échantillons.

On relève une idée intéressante, qui leur a permis de récolter plus de 35 millions de dollars et qui mériterait d’être testée. Bonne nouvelle, les tests sont relativement abordables : les petites boîtes testant un ou deux gênes coûtant entre $29 et $49. Les tests plus complets, sur votre comportement ou encore votre « potentiel fitness », coûtent en revanche jusqu’à $149. Ce qui reste relativement peu comparé à un test réalisé dans un laboratoire spécialisé.


Monkey Bidouille

Niveau technologie et design, j’ai eu le plaisir de rencontrer pendant ma semaine à Las Vegas les deux cofondateurs de Monkey Bidouille qui ont eu une idée hyper intéressante. Ils se distancient des PC et de leur (non)-design actuel pour créer, 100% made in France, un PC fait sur-mesure !

Le bois qui entoure l’ordinateur provient d’un créateur de skateboard et peut être brut, teinté ou même sérigraphié ! L’avant est assez convaincant, il est composé d’un écran OLED affichant les performances live de l’ordinateur avec un graphisme futuriste, qui peut lui aussi être complètement« customisé ». Le mélange du bois et de l’aluminium est très classe. Niveau connectique, on retrouve 3 ports USB 3.0 ainsi que deux entrées pour les micros. L’intérieur est pour le moment vide, mais d’après les deux patrons, on peut mettre dedans de quoi avoir un ordinateur destiné au gaming avec notamment un système de ventilation déjà prêt.

Le design pur est très agréable pour lesyeux, mais également au toucher, le bois étant brossé.

Malgré une présentation très convaincante, la campagne Kickstarter peine à démarrer ; peut-être à cause du prix qui oscille entre 550€ pour une « case »de base et 1300€ pour avoir une finition personnelle. Un PC qui saura ravir les fans de design à condition de trouver les 35 000 € sur Kickstarter afin de boucler leur campagne.


Vestaboard

Pour les plus rétro d’entre nous, dont je fais partie, Vestaboard est un tableau à affichage mécanique revisité. L’équipe de Menlo Park, s’est inspirée des panneaux « split-flap » que l’on peut encore retrouver dans certaines gares en Europe tout en les revisitant, créant un design épuré et moderne. Il fait également penser aux compteurs Smiirl qui sont dans le même genre. Fonctionnant en Wi-Fi, mais aussi contrôlable CES oblige !) avec Alexa et Google Home, chacun des 161 « flaps » peut afficher jusqu’à 70 caractères.

L’application disponible sur iOS et sur Android permet de mettre à jour le board directement, peu importe où vous êtes. On a là un produit d’une qualité impressionnante, d’une rapidité parfaite et surtout imposant, l’écran faisant environ 42 pouces de diagonale. Des cafésle testent déjà pour afficher leur menu à Los Angeles et les autres précommandes seront livrées d’ici à la fin de l’année. Le seul défaut de ce bijou de design ? Son prix, 3’495 $. De quoi faire fuir les particuliers qui en voulaient un.

À quand une version « mini » ?


Biowatch

Après le design, la sécurité. Une des innovations les plus intéressantes dans la catégorie wearable vient de Suisse. Biowatch utilise le dessin unique des veinesdu poignet pour authentifier un utilisateur et faire durer son authentification ; l’idée est de se connecterune fois et de laisser la montre gérer le reste.

Cette forme de biométrie est incluse dans un petit module, à ajouter dans une boucle de montre, et qui déverrouille et verrouille automatiquement votre ordinateur, les portes à accèsNFC ou qui permet encore de faire des paiements sans PIN ou signature. Les mots d’ordre : simplicité et sécurité. À l’aide de l’app mobile, l’utilisateur peut ajouter n’importe quel badge ou carte de crédit, mais peut également déverrouiller certains sites internet ou applications. Trois fois plus sûre que TouchID, la commercialisation devrait débuter à la fin de l’année.


Hushme

Après une semaine passée à côté de leur stand, je suis encore divisé par ce concept. Cette startup d’Allemagne et d’Ukraine a développé un appareil qui protège vos conversations privées. Ce gadget assez imposant s’attache simplement autour de votre bouche et de votre nuquebloque la propagation de votre voix et de votre discussion.Si jamais vous craigniez tout de même qu’on vous entende, le masque peut émettre des bruits d’animaux ou de personnages fictifs comme R2-D2 ou lesMinions, pour masquer votre voix encore mieux .

Suite à une campagne Kickstarter réussie pendant le mois de juin, la commercialisation vient de commencer. Les nombreux journalistes passés durant la semaine ont émis des remarques positives et négatives, alors top ou flop ?

 

 

 


Merci de nous avoir suivi à l’occasion de l’édition CES 2018, l’équipe rédactionnelle de Genews vous reserve encore de nombreuses surprises pour cette année 2018, bonne année à tous, et à très vite !

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Donnez-nous votre avis là dessus...