Un traitement de faveurs envers certains joueurs du PSG ?

Le Paris Saint Germain est en passe de réaliser un nouveau quadruplé national, avec notamment la finale de la coupe de France, ce mardi, face aux Herbiers. Malgré tout, les prestations de certains joueurs du club de la capitale sont catastrophiques et passent inaperçues dans la presse sportive française, et ce depuis l’élimination en huitièmes de finale de ligue des champions contre le Real Madrid. Comment expliquer ce phénomène ?

6 Mars 2018 : il est 22h45 quand le Paris Saint Germain vient pour la seconde année consécutive de chuter en huitièmes de finale de la plus prestigieuse compétition européenne. La déception est à son paroxysme. On peut dès lors se demander s’ils vont continuer à répondre présent sur les différents terrains de Ligue 1 alors que toute la communication du PSG repose sur ce fameux objectif de remporter la ligue des champions ? 2 mois plus tard, la réponse est clairement non. En effet, Adrien Rabiot et Marquinhos sont dans l’incapacité de rester concentrés durant l’intégralité d’une rencontre. Le milieu de terrain réalise des performances où il n’est que l’ombre de lui-même, alternant manque d’envie, d’idées et une certaine apathie concernant les efforts dans le repli défensif. Son match contre Saint Etienne, lors de la 32ème journée de championnat, en est le parfait exemple. La presse sportive française ne souligne pas assez ses prestations insuffisantes, préférant désigner d’autres coupables tels que Cavani ou Thiago Silva. Son statut de titi parisien et d’international français joue également un rôle dans cette non critique de la part des médias, et il serait temps de changer cela : l’objectivité doit primer sur le chauvinisme. D’autre part, l’international brésilien n’arrive pas véritablement à progresser : sa solidité défensive fait preuve de nonchalance dans les duels avec les attaquants adverses, et ses transmissions sont défaillantes avec ses coéquipiers, comme lors de la rencontre opposant Amiens au club de la capitale ce vendredi soir. Son côté sympathique et proche des médias, notamment lorsqu’il s’agit de parler après les matchs, lui permettent d’éviter de faire l’objet de violentes critiques.

Auteur de 28 buts et de 5 passes décisives en Ligue 1 cette saison, Edinson Cavani est l’homme fort de la ville lumière. Cependant la presse sportive française préfère se focaliser sur ses carences techniques, lorsqu’il se ne montre pas adroit devant les buts adverses ou qu’il ne possède pas le profil d’attaquant nécessaire à une bonne complémentarité avec les deux ailiers Neymar et Mbappé. Après avoir conquis le panthéon du football parisien et le cœur des supporters, espérons pour celui qui donne toujours son maximum pour le collectif que les médias le mettront en avant, même dans les moments les plus difficiles du Paris Saint Germain. En outre, le capitaine Thiago Silva est trop souvent jugé faillible psychologiquement et sans leadership alors que par ses performances impressionnantes il arrive à sublimer défensivement ses deux partenaires, Marquinhos et Kimpembe. Le club de la capitale a besoin d’un capitaine mis en valeur par les médias.

Il serait temps que la presse sportive française souligne dès à présent les prestations non abouties de Rabiot et Marquinhos, et que les faux coupables habituels comme Cavani et Thiago Silva, soient jugés à leur juste valeur.

Les médias vont-ils changer de mentalité ?

#Football #Ligue1 #PSG #Rabiot #Marquinhos #Cavani #ThiagoSilva

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Donnez-nous votre avis là dessus...