Wimbledon : Lucas Pouille en quarts !

Le Français Lucas Pouille (n°30) s’est qualifié ce lundi pour les quarts de finale de Wimbledon où il retrouvera Tomas Berdych !

Pour le premier quart de finale de sa carrière, le jeune Français de 22 ans affrontera le Tchèque et 9ème mondial, Tomas Berdych. Les deux joueurs ont dû s’employer sur cinq sets lors de leur huitième de finale. Pouille a d’abord bouclé son match face à Bernard Tomic sur le score de 6-4 4-6 3-6 6-4 10-8 ! De même, Berdych a eu affaire à un match-marathon de 3h59 face à son compatriote Jiri Vesely (4-6 6-3 7-6(8) 6-7(9) 6-3).

Ainsi, le finaliste de l’édition 2010 se retrouvera pour la quatrième fois en quarts de finale de Wimbledon (après 2007, 2010 et 2013). Il possède face à Pouille une vraie chance d’accéder en demies. Cependant, depuis le début de cette saison Berdych se fait très discret que ce soit en tournois mineurs ou majeurs. Il n’a en effet pas atteint la moindre finale en 2016… Bonne nouvelle donc pour son adversaire de demain qui tentera de réaliser un exploit !

Lucas Pouille est en constante progression depuis un an et jouera le match le plus important de sa carrière face à Berdych. La mission ne semble pas du tout impossible malgré le petit pépin à sa cheville gauche survenu lors de son dernier match qui ne l’a pas empêché d’en sortir victorieux… Allez Lucas, on y croit !

4579731lpw-4585465-article-tennis-wimbledon-atp-lucas-pouille-jpg_3650071_660x281

Toujours côté Français, grosse déception lors du match opposant Jo-Wilfried Tsonga à Richard Gasquet. En effet, Gasquet a été contraint d’abandonner dès le premier set à cause d’une grosse douleur au dos qui le suit depuis deux ans et qui a ressurgi hier. Le Biterrois s’est exprimé après cet abandon :

« C’est comme ce que j’ai eu à Barcelone, quand j’ai été obligé de m’arrêter dix jours. Ou comme quand je me suis entraîné avec Nadal à Majorque. Sauf que là, ce n’est pas sur la droite mais à gauche. C’est une douleur intercostale. Ce n’est pas une déchirure mais c’est comme des coups de couteau. J’ai senti une petite douleur avant-hier contre Ramos-Vinolas. Hier aussi, j’ai eu du mal à m’échauffer mais j’ai réussi à jouer le match. Après coup j’avais mal, j’ai pris des anti-inflammatoires. Ce matin quand je me suis échauffé, ça allait. Mais pendant le match, sur un coup droit, j’ai ressenti une vive douleur. Après ça, je ne pouvais plus bouger. Derrière, je ne pouvais plus frapper un coup, c’était fini. Je ne pense pas avoir besoin d’infiltration pour me soigner, mais à mon avis j’en ai pour dix, quinze jours, facile. C’est très décevant. C’est dur de devoir s’arrêter d’autant que je jouais bien.»

maxresdefault

En revanche, c’est une bonne nouvelle pour Tsonga qui va arriver en quarts face à Andy Murray plus frais que prévu. Pour rappel, le Manceau avait disputé face à John Isner un match titanesque qui a dû considérablement le fatiguer. Le peu de temps passé sur le court hier l’a donc sans aucun doute grandement arrangé.

Son prochain adversaire, lui, n’a pas traîné sur le Centre Court face à Nick Kyrgios puisqu’il a survolé le match sur le score de 7-5 6-1 6-4. En cinq rencontres entre Murray et Kyrgios, Murray n’a perdu qu’un seul set face au jeune Australien… Depuis le début de cette édition 2016, Murray réalise un sans faute et devient le plus sérieux prétendant au titre avec Roger Federer, de l’autre côté du tableau, depuis la défaite de Novak Djokovic.

Le Suisse a lui maîtrisé Steve Johnson 6-2 6-3 7-5 et rallie les quarts de finale pour la quatorzième fois à Wimbledon ! Il y retrouvera celui qui l’a fait tomber à l’US Open 2014 : le géant Croate Marin Cilic. L’heure de la revanche a sonné… 

1410115733905_wps_80_Roger_Federer_of_Switzerl

Les affiches des quarts de finales (joueurs Français en gras) :

Querrey – Raonic

Federer – Cilic

Berdych – Pouille

Tsonga – Murray

Qui voyez-vous en demies-finale ?

#Wimbledon #Quarts #Pouille

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Donnez-nous votre avis là dessus...