Roland Garros : Djokovic rejoint Federer et Nadal !

C’est fait ! Djokovic a remporté ce dimanche le premier Roland Garros de sa carrière face à l’écossais Andy Murray (3-6 6-1 6-2 6-4) !

Ce fut un incroyable week-end à la porte d’Auteuil, loin d’être à l’image du reste de la quinzaine. D’abord samedi, la triple vainqueur du tournoi, la n°1 mondiale Serena Williams, s’est vue perdre face à la toute jeune espagnole de 22 ans, Garbiñe Muguruza.

Sans survoler le court du Philippe Chatrier, Muguruza a maîtrisé son match du début à la fin. Faisant preuve d’une immense concentration tout au long du match et collée à sa ligne de fond, elle a montré un bien meilleur niveau que son adversaire qui visait un 22ème titre du Grand Chelem. Cette constance s’est d’ailleurs bien vue dans le score : 7-5 6-4.

La balle de match conclue par un lob splendide semblait miraculeuse, tout comme le match. L’américaine se rendait à l’évidence : ce Roland Garros était destiné à son adversaire. Ce titre présage une magnifique carrière pour Garbiñe. Moins précoce que Serena (qui a remporté son premier titre en Grand Chelem à 18 ans), elle peut tout de même envisager une immense carrière. Quoi de mieux pour lancer la machine qu’une victoire en finale de Roland Garros face à l’une des plus grandes joueuses de tous les temps ?

garbine-muguruza-french-trophy_3478375

Le lendemain, après la victoire en double de la paire française Garcia-Mladenovic, un homme inscrit un cœur sur la terre battue et son nom dans l’Histoire. Cet homme n’est autre que Novak Djokovic. Le serbe de 29 ans a enfin eu son heure de gloire à Paris. Après les finales de 2012, 2014 et 2015, la victoire de 2016 est celle que tous les fans de tennis retiendront du parcours de Novak Djokovic à Roland Garros.

image (3)

Cinq années de « malédiction » sont désormais effacées et oubliées pour le serbe. Lui qui a butté face à Roger Federer en 2011, Rafael Nadal en 2012, 2013 et 2014 ainsi que face à un Stan Wawrinka exceptionnel l’année dernière, il peut désormais se venter d’avoir marqué l’Histoire hier.

Ce n’était pourtant pas gagné d’avance puisqu’après avoir breaké d’entrée son adversaire, le n°1 mondial n’existait plus dans le premier set qu’il a perdu 6-3. Le britannique Andy Murray, lui, semblait très constant et surtout d’une solidité extrême en défense. Ce premier set fut bien la seule résistance de Murray lors de cette finale. En effet, les trois autres sets étaient presque une formalité pour le serbe qui s’est donc vite ressaisis et qui surtout voulait, comme un certain Federer en 2009, montrer au Monde entier qu’il ne sera jamais de ces Sampras, McEnroe ou Edberg, éternels maudits de Roland Garros. Non, Djokovic a préféré suivre Agassi, Federer, Nadal et surtout Rod Laver puisqu’en effet, ce dernier et Djokovic ont pour point commun d’avoir gagné les quatre tournois du Grand Chelem d’affilée.

image (2)

En gagnant ce Roland Garros et après avoir gagné l’Open d’Australie en janvier, Djokovic nous montre une fois de plus que le patron du circuit cette année sera lui et personne d’autre. Depuis 2014, le serbe démontre sa domination totale sur le circuit masculin. Avec 16 950 points ATP, loin devant son dauphin Andy Murray, il sera difficile de préserver tous ces points. Cependant rien n’est impossible quand on s’appelle Djokovic. En conférence de presse, le serbe a d’ailleurs indiqué que Wimbledon et l’US Open étaient « dans ses cordes » et qu’il pourrait donc réaliser le Grand Chelem sur une année pleine.

Si cet exploit venait à se réaliser, il égalerait Rafael Nadal en nombre de titres en Grand Chelem (14) et se rapprocherait à grands pas du record suprême de Roger Federer, pour l’instant seul au Monde avec 17 titres.

Djokovic en gagnant ce Roland Garros, est désormais officiellement sorti de l’ombre de Federer et Nadal. Difficile maintenant de déterminer lequel de ces trois est le meilleur ou alors lequel a le plus marqué l’Histoire de ce sport. En tout cas, une chose est sûre : nous vivons depuis 15 ans sans doute la plus belle époque que le tennis ait connu grâce à ces trois géants qui ont amené le jeu dans des dimensions qui n’étaient encore jamais connues.

All-with-WImbeldon-title

Cap maintenant sur de nouveaux horizons pour Djokovic avec en ligne de mire Wimbledon en juillet qu’il débutera dans la peau du tenant du titre et où un Roger Federer complètement rétabli l’attend de pied ferme…

Pour vous, jusqu’où ira la carrière de Novak Djokovic ?

#RolandGarros #Djokovic #Vainqueur

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Donnez-nous votre avis là dessus...