Ligue 1 : Les flops de la première partie de saison !

19 rencontres de Ligue 1 ont déjà été disputées, faisons dès lors un tour d’horizon sur les flops de cette première partie de saison. 

OGC Nice :

Même si l’OGC Nice a bien fini l’année 2017 avec une 6e place à la clé, le début de saison des aiglons a été bien plus entâché, à l’image du défenseur brésilien Dante, avec une 18e place en novembre, cela s’explique notamment à cause de nombreux départs majeurs cet été (Ricardo Perreira, Belhanda, Dalbert, Esseyric). Les niçois, champion d’automne l’an dernier, peine à retrouver le jeu qui leur avait permi de titiller les plus grands clubs français clubs comme le Paris-Saint-Germain ou Monaco, malgré cela, les hommes de Lucien Favre propose tout de même un football de qualité et l’Europe est toujours envisageable pour les coéquipiers de Jean-Mickael Seri . À noter le très bon début de saison de l’attaquant italien Mario Balotelli avec 10 buts inscrit.

Girondins de Bordeaux :

Avec une victoire sur les 11 derniers matchs, 2e plus mauvaise série du championnat actuellement, les girondains, 15e du championnat, proposent l’un des footballs les moins atractifs du championnat, en effet, on constate énormément de déchets techniques côté bordelais surtout au niveau des milieux de terrain qui assure mal les transitions vers l’attaque. On remarque aussi un manque de combativité de la part des joueurs, notamment défensivement, le seul girondain qui propose un football de très haut niveau est le brésilien Malcom qui pourrait partir dès le mercato hivernal. De plus, Bordeaux paye aussi leur mauvais recrutement estival avec l’arrivée d’un Benoît Costil plutôt fébrile.

AS Saint-Etienne :

La série stéphanoise concurence fortement celle des Girondains, en effet, Saint-Etienne n’a remporté aucune de ses 10 dernières confrontations. La similarité avec l’équipe girondine ne s’arrête pas là, car le jeu proposé par le club rhodanien est tout aussi déplorable que celui proposé par les bordelais, de plus les stéphanois ont tendance à pêcher dans la finition avec des buteurs (Diony, Soderlund) peu en réussite. De plus, le recrutement des stéphanois est lui aussi à pointé du doigt avec un faible apport de Janko et Diony. Les dirigeants stéphanois ont d’ores et déjà réagi à la situation en nommant Jean-Louis Gasset au fonction d’entraîneur à la place d’Oscar Garcia.

FC Toulouse :

Malgré une 17e place à la clé et la pauvreté du football proposé par les hommes de Pascal Dupraz, le TFC n’est pas à sa place en ce début de saison. En effet, la combativité démontré par les joueurs, à l’image de Christopher Jullien et Jimmy Durmaz, nous fait penser qu’il n’en faut pas grand chose pour que les toulousains sortent de cette zone à risque. Quelques renforts devraient arrivés lors du mercato pour booster les toulousains.

 

Lille LOSC :

Le rachat du club l’été dernier par Marc Ingla et Gerard Lopez, a fait croire au supporters lillois que le LOSC avait de beaux jours devant eux, mais le manque de résultat et le manque de fonds propres apportés par les acheteurs ont plongé le club dans une enorme crise. En effet, le dossier financier lillois n’est pas passer à la DNCG (direction national du contrôle de gestion) ce qui pousse le LOSC a vendre leurs meilleurs joueurs lors du mercato hivernal. De plus, le club,18e en championnat, déjà interdit de recrutement, risque même de descendre en Dominos Ligue 2. Les dirigeants lillois ont décidé de se séparer de Marcelo Bielsa en le désignant comme principal responsable des mauvais résultats lillois, Christophe Galtier, l’ancien entraîneur de Saint-Etienne, a été choisi pour lui succéder.

SCO Angers :

L’équipe de Stephane Moulin, 19e du championnat, n’est, elle non plus, pas à sa place lors de cette première partie de saison. En effet, avec 21 buts marqués et 29 buts encaissés, l’équipe ne se place ni dans les 3 plus faibles attaques du championnat, ni dans les 3 plus faibles défenses. Par contre, il est vrai aussi que ces 2 secteurs de jeu ne sont pas extraordinaire non plus, l’attaque se repose surtout sur les qualités individuelles de Karl Toko-Ekambi (6 buts) et la défense sur la densité physique de Mateo Pavlovic, c’est trop peu pour sortir de la zone rouge côté angevins.

Équipe flop de ce début de saison :

Gardien : Benoît Costil (Bordeaux)

Défenseur gauche : Benoît Assou-Ekoto (Metz)

Défenseurs centraux : Edgar lé (Lille)- Dante (Nice)

Défenseur droit : Saïdi Janko (Saint-Etienne)

Milieux centraux : Jérémy Toulalan (Bordeaux)- Giannelli Imbula (Toulouse)- Thiago Maïa (Lille)

Milieu offensif : Morgan Amalfitano (Rennes)

Attaquants : Konstantinos Mitroglou (Marseille)- Loïs Diony (Saint-Etienne)

On pouvais aussi mentionné la lanterne rouge messine dans les flops mais leur regain de forme ses dernières semaines laisse présager une bonne seconde partie de saison. Pour les 3 dernières place, il se pourrait bien que Saint-Etienne finissent la saison 18e en place de barragiste, ensuite Dijon et Metz sont les équipes que je vois directement descendre en Ligue 2.

Quels sont vos pronostics pour la 2e partie de saison ?

#Football #Ligue1 #OGCNice #ASSaint-Etienne #GirondainsDeBordeaux #LilleLOSC #ToulouseFC #SCOAngers

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Donnez-nous votre avis là dessus...