Football : L’Italie n’ira pas à la coupe du monde ! 

Suite à son match nul (0-0) ce lundi soir, la Squadra Azzura a été éliminée en barrages par la Suède (0-0 ; 0-1 à l’aller) et manquera ainsi la coupe du monde ! 

Quelle catastrophe historique ! Quelle indignité ! Quelle tristesse ! L’Italie ne participera pas à la coupe du monde pour la 3ème fois de son histoire après les fiascos de 1930 et 1958. La Nazionale n’aura donc pas su renverser la tendance, après la défaite 1-0 en Suède vendredi soir. 


Cette non-qualification marque notamment la fin de la carrière internationale de la légende Gianluigi Buffon, lui qui aurait tellement mérité de prendre part à une sixième phase finale en coupe du monde dans sa carrière. Un immense gâchis pour le football ce soir ! Un homme avec un grand cœur, qui couvrait encore ce soir les sifflets de San Siro lors de l’hymne suédois, par des applaudissements ! Comment oublier un tel joueur qui aura tant révolutionné son poste ces dernières années ! Oui le mot Buffon rime avec les mots élégance, classe. 


Dans un stade surevolté, les italiens n’auront pas su trouver la faille malgré une nette domination durant l’intégralité de la rencontre. La mise en place de Jorginho au poste de sentinelle aura notamment apporté plus de percussion au milieu de terrain qu’au match aller, mais l’efficacité des attaquants Immobile et Gabbiadini n’aura pas suivi. La squadra azzura s’est tout de même procuré des occasions par le biais de Florenzi juste avant la mi-temps et El Sharawy à la 87ème, cependant ces tentatives ont été repoussées à chaque fois par le gardien de but suédois, Olsen, impérial ce soir sur sa ligne. Il aura joué un rôle prépondérant dans la qualification de sa nation à la coupe du monde. À noter également que l’arbitrage fut une nouvelle fois comme au match aller chaotique, avec des mains non sifflées au sein de la surface de réparation du côté suédois comme du côté italien. 


Le sélectionneur italien Ventura est véritablement le grand coupable de cet échec puisque depuis sa mise en place (août 2016) sur le banc de touche, aucune tactique, aucun fond de jeu ne caractérisent cette squadra azzura. De plus, ses changements en cours de rencontre sont également incompréhensibles avec pour exemple une nouvelle fois ce soir la non entrée en cours de jeu de Lorenzo Insigne, alors qu’il est actuellement le meilleur joueur italien. En outre, des tensions étaient aussi à entrevoir entre les joueurs et Ventura, puisque ce dernier ne souhaitait voir évoluer son équipe qu’en 3-5-2 alors que les joueurs voulaient également pouvoir jouer en 4-3-3, dispositif apportant plus de verticalité et percussion. De plus, le sélectionneur italien est encore plus indigne ce soir étant donné qu’il a annoncé en conférence d’après-match sa non-volonté de démissionner et le fait qu’il pourrait demander en cas de destitution des indemnités de licenciement auprès de la fédération de football italienne. Quel cauchemard pour les italiens !

Cette catastrophe s’explique aussi en partie par le non renouvellement de l’effectif suite à l’Euro 2016. En effet, très peu de nouveaux jeunes joueurs ont intégré la Nazionale sur l’année 2016-2017. Ainsi l’Italie n’a pas réussi à former de jeunes joueurs talentueux ces dernières années : l’Italie est véritablement en retard sur la formation, là où l’Allemagne, l’Espagne et la France surperforment. 


À l’issue du match, en plus de Buffon, Chiellini, Barzagli et De Rossi ont annoncé la fin de leur carrière internationale. Cela marque la fin de l’ère squadra azzura championne du monde en 2006. Quels seront désormais les leaders de cette Nazionale suite à d’aussi importants départs ? 

Comment l’Italie parviendra-t-elle à se relever d’un tel échec historique ? 

#Football  #CoupeDuMonde  #Italie #Buffon

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Donnez-nous votre avis là dessus...